Comprendre le monde du darknet dans sa plénitude

Le darknet est souvent assimilé par bon nombre de profanes comme un espace d’illégalité dans le web. Certains le confondent avec le « deepweb », soit le web profond. Ce n’est pas totalement le cas. D’autres l’associent aussi, à tort, au néologisme « darkweb ». Il faut dire que le terme Darknet peut faire peur à beaucoup d’internautes. Il s’agit d’une zone d’anonymat qui a ses bienfaits mais aussi de nombreux éléments péjoratifs. Dès lors, qu’est-ce réellement le darknet ? Quelles précautions faut-il observer avant d’y accéder ? Comment y accéder ? Vous saurez tout sur le darknet en parcourant ce dossier complet.

darknet, Internet

Darknet en France : définition du concept

Avant de vous dire comment accéder au darknet, il faut a priori savoir de quoi parle-t-on. Cela passe nécessairement par une définition du terme et de son contenu.

En quoi consiste le darknet ?

Vous pouvez considérer le darknet comme un réseau superposé utilisant des protocoles particuliers et fonctionnant sur la base d’un système d’anonymat. Contrairement à ce que certains pensent, le darknet n’est pas le deepweb. Mais, il fait partie de ce web profond. Concrètement, il peut être perçu comme une vaste zone non reconnue par les moteurs de recherche tels que Google, Écosia ou Qwant. S’agissant de la genèse du darknet, il faut dire qu’à son avènement, le but n’avait rien de totalement répréhensible. En effet, c’était le lieu pour des dissidents politiques (hommes politiques, journalistes) d’exprimer leurs désaccords avec le système politique en vigueur. Ils y dénonçaient par exemple, le non-respect des droits de l’homme. Cependant, par la suite, des hackers se sont appropriés l’espace du darknet. Ils y installent des contenus divers et variés : blogs, sites, wiki, etc… Il faut préciser que cet espace invisible semble bien être leur terrain de jeu, mais aussi de commerce. Les hackers y partagent des logiciels, offrent leurs services de hacking, se livrent des codes, etc. Notez que généralement, les paiements dans les sites hébergés dans le darknet se font en monnaie électronique (Bitcoin). A ce propos, il faut noter que Tor constitue en quelque l’espace de commercialisation du darknet. C’est l’équivalent d’Amazon du web visible. C’est d’ailleurs, la raison pour laquelle, beaucoup considèrent le darknet de nos jours comme un espace de non-droit. Toutefois, il faut préciser que ce n’est pas toutes les plateformes se logeant dans le deepweb qui sont illégaux. Il faut dire qu’il suffit qu’un site exige un code d’accès en vue d’y accéder pour qu’il soit défini comme faisant partie du darknet.

Darknet en France : comment y accéder ?

Il convient, maintenant, de vous donner des astuces pour accéder à cet espace invisible. Cependant, il est primordial d’attirer votre attention sur la nécessité d’observer des précautions pour ne pas verser dans l’illégalité.

Précautions à prendre avant d’y accéder

Quand vous accédez à cette zone grise (sans autorité, ni droit) du web, il est nécessaire de prendre des précautions. Autrement, vous pourrez soit tomber dans l’illégalité soit vous faire usurper par des hackers. Cela suppose alors la connaissance de règles de sécurité qui vous protégeront contre ce genre de malheur. Il est intéressant de savoir que le logiciel utilisé pour y accéder à savoir Torbrowser ne peut vous garantir un anonymat à 100%. En réalité, il restera 10% de visibilité. Il vous est recommandé alors de bien regarder ce que vous achetez sur le darkweb. Prenez toutes les mesures de responsabilité mais surtout, de sécurité car à tout moment vous pourrez être réprimandé par les autorités de la cyber criminalité. D’ailleurs, très récemment, un réseau de hackeurs professionnels a été démantelé par la douane française. Ce qui prouve qu’il est difficile de passer entre les filets. Alors, vous pouvez accéder au darknet pour faire le bien.

Outils pour accéder au darknet

Il faut remarquer qu’il y a plusieurs méthodes susceptibles de vous aider à accéder au darknet. En effet, il existe une multitude de logiciels créés à cet effet. Cependant, le plus efficace (mais aussi plus simple à utiliser) semble bien être Tor browser. Notez que l’espace Tor fonctionne de la manière suivante. Schématiquement, quand vous y accédez, vous allez rencontrer plusieurs serveurs intermédiaires. En langage geek, il s’agit de chaines de proxies. Ainsi donc, pour éviter que vous soyez ralentis, il est nécessaire de disposer d’un ordinateur performant et d’une bonne connexion Internet. Il faut privilégier la fibre optique. Mais, une connexion ADSL peut tout aussi bien faire l’affaire. Par contre, si vous utilisez le Wi-Fi, il serait avisé d’éviter les endroits publics tels que les cafés ou restos.

Concrètement, pour utiliser le logiciel Tor browser, vous devez d’abord vous rendre sur le site « torproject.org ». Puis, vous devez cliquer sur l’onglet « Download tor ». Une fois le fichier téléchargé, vous pouvez procéder à l’installation. Enfin, il faut sélectionner « lancer Tor browser » puis « connect ». Vous voilà alors dans le darknet ! Pour les smartphones (Apple, Android, etc), vous pouvez vous rendre sur le darknet grâce à des applis tels que Orbot et Orfox.

Darknet France : d’autres moyens de s’y rendre

Il faut rappeler que Tor browser n’est pas l’unique moyen permettant d’accéder au darknet. Il existe, en effet, d’autres logiciels pour vous y rendre. Il convient de les voir tour à tour.

D’autres logiciels pour accéder au Darknet

Pour avoir un accès aux contenus du web invisible, l’idéal serait d’utiliser des logiciels. En plus de Tor browser, vous pourrez opter, entre autres, pour Freenet, I2P, GNUnet, Zerogate, Retroshare, Shafety gate invisible, Hansa market. Ainsi, en usant d’un de ces logiciels, vous arriverez naturellement à enlever le ruban étanche séparant le web visible du net invisible. Cependant, vous devez savoir qu’il n’y a aucune assurance par rapport à un anonymat total. Il vous est conseillé alors d’accéder au darknet tout en prenant des précautions. Si vous n’êtes pas certain d’éviter les pièges de cet espace, il vaut peut-être mieux s’abstenir d’y aller. Toujours est-il que si vous comptez maitriser un peu plus les rouages du darknet, n’hésitez pas à mieux vous documenter.

Si le darknet est un lieu adapté pour les revendications et certaines activités, il ne faudrait pas surtout vous y aventurer si vous ne maîtrisez pas tous les détails. Pour aller plus loin, suivez cette vidéo ou connectez-vous à travers ce site.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *